J’ai pu relever quelques « expressions » qui sont adressées aux personnes handicapées invisibles et qui montrent bien la difficulté de faire comprendre la maladie et ses problèmes :

  • « Tu as l’air bien pourtant », sans faire de classement, celui-ci est un must…
  • « Fatigué(e) de quoi ? Tu ne travailles pas ! »
  • « Oh ben, t’as toujours un truc ! » ou pire « On a tous nos bobos »
  • Une dame m’a raconté qu’elle était hospitalisée et que sa voisine de chambre était bruyante (peut-être Alzheimer). Epuisée de ses nuits blanches à cause cette voisine elle demande si elle pourrait changer de chambre, une infirmière lui répond qu’elle « dormira en dialyse »… (Note : C’est presque impossible, les machines sonnent, les gens parlent, les infirmières vont et viennent…)
  • Plus agréable cette fois, depuis que je suis retournée en dialyse j’ai pris l’habitude de parler avec les autres et l’un d’eux, fort jeune (24 ans) me disais « j’aime bien parler avec toi parce que toi au moins tu me comprends… »
Aller sur le site de l’ASBL