Parfois, une photo parle plus qu’un dessin.

Une personne en chaise devant un escalier, cela veut dire qu’il y a encore beaucoup de choses à réaliser pour que la société soit inclusive.

Aujourd’hui, on pourrait mettre la personne sur la deuxième ou troisième marche,

car des efforts ont été faits, mais pas encore assez !

Les choses changent lentement.

Elles changent grâce à la volonté de personnes en situation de handicap, grâce à des associations comme l’ASPH et d’autres.

Elles changent, car ces personnes et ces associations s’engagent pour le handicap.

Il faut aussi que les politiques respectent leur engagement.

La Belgique a signé la Convention ONU des droits des personnes handicapées.

La Belgique doit respecter ce que la Convention dit et agir !

Le propos pourrait s’arrêter  à l’image !
Tant le travail et les efforts restent nombreux à réaliser…
Par honnêteté, j’aurais pu « placer » la personne chaisarde sur le 2e ou 3e marche, mais il en reste encore pas mal !
Et j’aurais pu, dû envisager d’autres situations de handicap et d’autres in-accessibilités, car aux barrières architecturales, il y a celles liées aux surcoûts, à la précarité, aux manques de réponses adaptées !

S’il y a des progrès, et si les mentalités « bougent », c’est lent… et c’est grâce à l’obstination et l’engagement de personnes en situation de handicap, d’associations telles que les nôtres.

Mais il faut que les responsables politiques à tous les niveaux respectent leurs engagements ET la Convention ONU que la Belgique a signée.
Il nous faut des actes !!

Gisèle Marlière – Présidente

Dans le PDF, les articles sont disponibles en Facile à lire et à Comprendre – FALC.

Lire Handyalogue sur l’accessibilité (PDF – 5000ko)