Un secteur en constante tension

ETUDE | Maï PAULUS| 10 décembre 2021

La thématique des Entreprises de Travail adapté (ETA) est extrêmement vaste et complexe, tant au niveau des multiples enjeux qui traversent ces entreprises, qu’au niveau des différences régionales qui y sont liées et des fonctionnements particuliers de chaque ETA.

Cette étude est très loin d’être exhaustive et n’a pas pour but de proposer des lignes directrices pour l’avenir des ETA, ni de donner un avis sur la pertinence de l’existence des ETA. Par rapport à ce dernier point, le fait de se positionner fermement pour ou contre les ETA n’implique que de la politisation et une mise en débat stérile.

L’étude ci-présente a pour objectif d’alimenter une réflexion et un débat nuancés sur base d’une exploration de la thématique. Nous y soulevons quelques questions, tensions et besoins dans le secteur et y abordons, par exemple, la place particulière qu’occupent les ETA dans le monde économique, entre entreprises sociales et traditionnelles, la gestion d’un public spécifique avec un encadrement technique et humain particulier, les contraintes financières, les évolutions en matière d’automatisation et de mécanisation, la diversification des profils des directions et des travailleurs et travailleuses, la recherche de nouveaux marchés, l’évolution constante des réflexions sur l’inclusion, la lourdeur administrative, etc.

Nous nous intéressons aussi à la question du genre dans les ETA, où les femmes sont sous représentées et menons une réflexion plus globale sur l’avenir de ces organisations, leurs besoins et leurs rôles à jouer dans une société qui est très loin d’être inclusive à tous les égards. Par ailleurs, nous évoquons les partenariats qui pourraient se construire entre les entreprises d’économie sociale et classique.

Quelques chiffres

  • En Belgique, plus de 30 000 personnes en situation de handicap travaillent dans le secteur adapté.

  • La grande majorité des travailleuses et travailleurs ont plus de 45 ans

  • Les femmes en situation de handicap représentent 30 % de la main-d’œuvre dans les ETA

  • Le handicap mental/intellectuel est celui qui est le plus souvent rencontré au sein des ETA

Pour en savoir plus

Dans notre étude, les conditions de travail en tant que telles des travailleuses et travailleurs en situation de handicap n’ont pas été abordées. Vous pouvez approfondir ce sujet en écoutant l’interview du journaliste Louis Van Ginneken sur les conditions de travail d’une travailleuse en ETA.

Cliquer pour écouter le podcast

Contacter l’autrice de l’étude :

Maï Paulus  – 02 515 02 69 – mai.paulus@solidaris.be