ASPH |  18 décembre 2007

L’enseignement, un droit… pour tous

Dans nos pays, le nôtre en particulier, le droit à la scolarisation est affirmé dans les textes légaux et même la constitution. Jusqu’il y a encore quelques années la structure dédicacée pour les enfants était uniquement l’enseignement spécial. Précédemment, il faut se le rappeler si cela n’a pas toujours été le cas.

L’enseignement spécial, a donc bien été conçu pour être un outil plus adéquat en termes de réponse à la scolarité des enfants handicapés. Mais aujourd’hui, et depuis plusieurs années, au travers de nos relais de terrain, des groupes de réflexion, des parents d’enfants handicapés, des adultes handicapés, des associations de personnes handicapées font valoir plusieurs postulats :

  • la scolarité dans le circuit traditionnel doit pouvoir être accessible et adaptée à l’enfant handicapé,
  • l’enseignement spécial, s’il veut rester une réponse adaptée pour certaines situations, doit faire l’objet de réformes de qualité,
  • la réponse univoque n’est plus un outil valable,
  • les passerelles et synergies entre les 2 circuits d’enseignement doivent être élaborées.