Votre compagnie d’assurances vous refuse une couverture, car vous êtes malade chronique ?

Elle vous propose une surprime ?

Elle supprime votre police familiale en raison du handicap de votre enfant ou de votre partenaire?

Vous n’avez pas pu rentrer dans un restaurant ?

Votre enfant handicapé s’est vu refuser l’accès à un enseignement ordinaire?

La Belgique est dotée d’une loi anti-discrimination. Celle-ci vise à garantir l’égalité de traitement entre tous les citoyens et interdit donc toute discrimination en raison notamment de la race, la couleur, l’ascendance, l’origine nationale ou ethnique, le sexe ou l’orientation sexuelle, l’état civil, la naissance, l’âge, la fortune, les convictions religieuses ou philosophiques, l’état de santé actuel ou futur, le handicap ou caractéristique physique particulière.

Chaque discrimination sur la base de ces caractéristiques est punissable par la loi: la peine peut être une amende, mais aussi une peine de prison.
L’ASPH a été désignée point d’appui de UNIA (anciennement Centre interfédéral pour l’Egalité des Chances) en matière de handicap. Ainsi, si vous vous estimez victime d’une discrimination vous pouvez nous contacter. Nous informons directement UNIA via un système informatique et nous vous aidons dans les démarches à suivre.

Contact

Rue Saint-Jean 32/38 – 1000 Bruxelles – T. 02/515 19 19 – F. 02/515 06 58 – asph@solidaris.be

En savoir plus

Etats des lieux de 10 ans de loi anti-discrimination

L’ accessibilité dans tous ses états – dossier Handyalogue.

La loi anti-discrimination : un réel outil d’inclusion ? Analyse.