Manon COOLS |  7 décembre 2021

Entre revendication des personnes concernées et plan fédéral handicap 2021-2024 …Il n’y a qu’un pas ?

Focus sur l’accessibilité

L’accessibilité universelle telle que défendue par l’ASPH, mais aussi par la Convention ONU Personnes Handicapées recouvre de très nombreux domaines : l’accessibilité des lieux publics, des événements, des services, de l’information et de l’accès à l’information, du web, etc. Ainsi, la mise en accessibilité plurielle doit comprendre des aménagements qui concernent un très large public : les personnes à mobilité réduite (PMR), les personnes en situation de handicap, les personnes présentant des besoins spécifiques, etc.

La Convention de l’ONU impose ce qui suit dans son article 9 : « Afin de permettre aux personnes handicapées de vivre de manière autonome et de participer pleinement à tous les aspects de la vie, [les États Parties] prennent des mesures appropriées pour leur assurer, sur la base de l’égalité avec les autres, l’accès à l’environnement physique, aux transports, à l’information et à la communication, y compris aux technologies et systèmes d’information et de communication, et aux autres installations et services ouverts ou fournis au public, tant dans les zones urbaines que rurales. »