Manon Cools |  20 juillet 2022

Image d'un micro

« Un podcast est une forme de diffusion audio sur le web. Il peut être écouté en déplacement, en se rendant au bureau ou même en travaillant. Contrairement aux blogs et aux vidéos, les podcasts sont faciles “à consommer”, car ils peuvent être écoutés en réalisant d’autres activités. ». Il est donc aujourd’hui une belle opportunité dans l’univers média, par la diversité de l’offre, sa forme, sa ligne éditoriale, parfois son indépendance financière, etc. D’ailleurs il trouve notamment son origine dans cette lassitude des médias traditionnels qui ont grand besoin de se réinventer.

Ce qui atteste du caractère innovant du podcast est peut-être aussi sa pierre d’achoppement : à qui s’adresse-t-il ? De par ses particularités, le podcast peut laisser penser qu’il n’est « pas pour nous » : « Qu’est-ce que c’est au final ? Ce n’était pas qu’un effet de mode ? C’est pas pour moi, j’y comprendrai rien. C’est vraiment bien ? Où vais-je les trouver ? » C’est là que le bât blesse pour certaines personnes en situation de handicap ou présentant des besoins spécifiques : « De toute manière, ce ne sera certainement pas accessible pour moi ». Nous y revenons dans cette analyse.

Ce que l’ASPH revendique :

  • Systématiser dans les cursus scolaires des métiers liés au numérique un cours sur l’accessibilité numérique, les outils liés et les contraintes légales en vigueur.

  • Favoriser la formation continue du personnel (dans le domaine public et privé) en charge du développement et de la gestion des sites internet sur les matières d’accessibilité.

  • Militer pour intégrer l’accessibilité numérique comme un critère à part entière d’un projet numérique.

  • De réelles politiques de soutien et de financement de productions culturelles accessibles : la culture est un droit fondamental à rendre effectif !