Manon Cools | 21 septembre 2020

Le 23 septembre 2020, les sites publics des États membres de l’Union européenne devront être accessibles.

L’accessibilité numérique vise à fournir un égal accès aux sites et applications internet, quelle que soit la situation des utilisateurs. Autrement dit, tout le monde doit pouvoir comprendre, naviguer et interagir aisément. Les besoins en matière d’accessibilité pour cette partie conséquente de la population sont conséquents.

L’ASPH défend à ce titre une vision plurielle de l’accessibilité. Cela se traduit par une mise en accessibilité dans toutes les sphères de la vie. Internet n’est pas en reste… L’accessibilité à l’information étant un droit fondamental, le droit d’accéder et de participer aux activités numériques est primordial. L’enjeu en présence ? Un renforcement des exclusions pour une partie conséquente de la population régulièrement oubliée des politiques publiques et du marché (notamment commercial) dans le privé.