Tous à table !

Comment s’assurer que les personnes handicapées mentales en institutions mangent équilibrée ? En leur proposant un outil adéquat et adapté. Ce que l’ASPH a réalisé avec « Tous à Table ! », résultat d’un travail de fond sur l’alimentation initié début 2014.
 

Etat des lieux

En 2014, l’ASPH a enquêté auprès de 40 institutions afin de réaliser un état des lieux de l’alimentation.
Cela a permis de mettre en évidence que :
  • Les personnes avec une déficience intellectuelle souffraient souvent d’obésité, de malnutrition, de diabètes…
  • Les professionnels au sein des institutions éprouvaient des difficultés à établir un menu sain et équilibré… avec comme conséquence pour certains l’adoption de mauvaises habitudes alimentaires.

Plaisir et équilibre

Face à ces constats, l’ASPH amis sur pied le projet « Plaisir et Equilibre » et collabore avec 5 institutions :
  • l’Arche  à Namur-Bièrges,
  • le centre Espoir et Joie à Ganshoren,
  • l’IMP René Thone à Marcinelle,
  • les Colombiers à Nivelles,
  • La Douceur des Coteaux Mosans à Jambes.
L’objectif est de réfléchir à la manière d’améliorer la situation actuelle.
 
Au fil des réunions, la nécessité de travailler par « public cible » s’est très vite imposée. Le groupe a ainsi identifié ces publics cibles :
  • Ceux qui cuisinent,
  • Ceux qui consomment.  

« Tous à table ! »

« Tous à table !’ s’adresse en tout premier lieu à ceux qui cuisinent. Il se présente sous la forme d’un tableau magnétique qui leur permet d’établir un menu rapide, sain et équilibré sur toute une semaine. Chaque repas est identifié et fait l’objet d’un débat avec les résidents sur sa composition. Des magnets le concrétisent… si le cuisinier (ou la cuisinière) suit les indications sur les fréquences maximales et minimales de certains produits comme le poisson ou les fritures…
 
Des magnets verts pour les légumes et les fruits, des magnets roses pour les volailles, viandes, poissons et œufs, des magnets bleus pour les produits laitiers, des magnets jaunes pour les féculents… et des magnets rouges pour les quelques petits « écarts » envisagés... Viennent remplir les cases appropriées et permettent à leurs utilisateurs de composer des menus équilibrés tout au long de la semaine... Cette méthode permet aussi aux résidents des institutions de prendre conscience d’une part, des limites à ne pas dépasser et d’autre part, qu’un menu sain et varié peut aussi être associé aux différents plaisirs.
 
Après une phase de test auprès des 5 institutions partenaires, l’outil pédagogique est finalisé et utilisé dans quelques institutions et dans les régionales ASPH. 
 

Contact

Rose Eboko : Chargée de projets
ASPH : Tél. 02/ 515 17 56
E-mail : rose.eboko@solidaris.be  

 
 
 
 
 
 
Lisez nos analyses sur le thème de la santé
 

 

En facile à lire

 

 

L’ASPH et 5 institutions de personnes handicapées ont créé un outil sur l’alimentation.

L’outil s’appelle «Tous à table».

Il apprend à manger mieux.

C’est un tableau avec tous les repas d’une semaine.

Vous composez les repas et collations avec des aimants.