2019 : Les barrières face à l’accès aux soins de santé

plus nombreuses qu’on ne le pense pour les personnes en situation de handicap 

Le système de santé belge est considéré comme l’un des plus efficaces au monde.  En effet, 99% de la population bénéficie d’une assurance maladie obligatoire (OCDE, 2019b). La Belgique dépense ainsi une part relativement élevée de son PIB dans le domaine de la santé : 10,4 % en 2018. Cette proportion est plus élevée que la moyenne de l’OCDE qui se situe à 8,8 % du PIB pour 2018 (OCDE, 2019a).


Pourtant, les inégalités sociales ne se résorbent pas, notamment en ce qui concerne l’accès aux soins de santé et l’état de santé des Belges en fonction de leur statut socioéconomique. Certains ménages ne peuvent plus assumer financièrement les dépenses liées à leurs soins. D’ailleurs, une étude menée conjointement par l’OCDE et l’European Observatory on Health Systems and Policies démontre qu’il existe toujours de « grandes disparités en ce qui concerne les besoins de soins non satisfaits en fonction des tranches de revenus » (2017 : 1). C’est à partir de ce constat que l’Institut Solidaris (2018)  a mené une enquête sur le report de soins en Belgique. Ainsi, selon les résultats de l’Institut, 4 personnes sur 10 ont déjà renoncé au moins à un soin pour des raisons financières, en Wallonie et à Bruxelles.

 

 Analyse ASPH 27 - 2019 - Les barrières face à l'accès aux soins de santé-site.jpg