2017 : « Ne mangez pas trop gras, trop sucré, trop salé ! »

La malbouffe chez les jeunes, une nouvelle norme ? 

 
« Le gros Bibendum que t'as dans l'cœur,
 Tu l'as trouvé beau dans le temps, petite sœur.
 Soixante kilos d'échevelé poète, 
Tout livide au milieu des tempêtes
 Mais l'estomac y tient pas la rime.
 L'albatros patauge dans l'ice cream.
 Nous voilà jolis, nous voilà beaux,
 Tout empâtés, patauds, par les pâtés les gâteaux.
 Nous voilà beaux, nous voilà jolis,
 Ankylosés, soumis, sous les kilos de calories.
 On est foutu on mange trop ».
« Papa Mambo » de Alain Souchon
 
Depuis quelques années, l’Association Socialiste de la Personne Handicapée s’intéresse à la problématique de l’alimentation saine, en travaillant étroitement avec certaines institutions pour personnes handicapées. Mais force est de constater que, bien que des spécificités concernent le domaine du handicap, la mauvaise alimentation touche tout le monde. Nous avons donc choisi de traiter le phénomène de société qu’est la malbouffe chez les jeunes, indépendamment d’un handicap.