Analyses et Etudes

Notre association analyse, décortique, donne son point de vue sur des textes de loi, des projets, des faits d'actualités, des évolutions de société.....

Les thématiques sont diverses. Vous trouverez,ci-après, une liste permettant de mieux orienter votre recherche par rapport à une thématique :  


ANALYSES LES PLUS RECENTES

 

Peut-on transposer le concept de résilience au champ du handicap ?


analyse ASPH 04 - 2019 - résilience-site-page intermédiaires.jpg
Lorsque l’on entend parler du concept de résilience, on ne peut s’empêcher d’associer ce terme à Boris Cyrulnik, célèbre neuropsychiatre qui « explore l’idée de notre capacité à reprendre le cours de notre développement, de notre vie, après un événement traumatique ».
À travers cette analyse, nous souhaitons identifier s’il est possible d’intégrer le concept de résilience au champ du handicap. En effet, « comment retrouver de l'énergie quand on est confronté à quelque chose d'aussi difficile que le handicap ; comment rebondir et comment rebondir avec les autres » ? De plus, comment rebondir dans cette société qui n’est toujours pas totalement inclusive et dans laquelle la personne en situation de handicap peut encore trop souvent se sentir isolée ?

 
 
 

Le consentement : Peut-on encore parler de choix libre ?


 

Consentir. Autoriser. Permettre. Donner son accord. Choisir. Décider. Voici autant de verbes d’action qui définissent le consentement sans pour autant en assurer l’application, dans les faits.

Consentir, c’est poser un choix libre et éclairé. « Par « libre », il faut entendre, dans la tradition de la liberté négative, un accord souscrit en l’absence de contrainte physique (violence, coercition…) ou psychologique (manipulation, séduction, supercherie…). « Éclairé » renvoie ici à un acte réfléchi et intentionnel …  »
 Lire l'analyse (en PDF) : Le consentement : Peut-on encore parler de choix libre ?
 
 
 

Aujourd’hui, c’est quoi « être volontaire » ?



Analyse - ASPH - 02 - 2019 -Volontariat02-site-page intermédiaires.jpg
L’époque dans laquelle nous vivons fait face à une transition dans laquelle le néolibéralisme tend à perdre de sa puissance. En effet, en réaction aux politiques néolibérales, les manifestations communes prennent de plus en plus d’ampleur, comme en témoignent les mouvements des gilets jaunes et les manifestations pour le climat .

 

 
 
 

L’aidant proche est-il aidé ? Focus sur le cas de la maladie d’Alzheimer


 

L’annonce de la maladie d’Alzheimer et son évolution au fil du temps aà indéniablement un retentissement sur l’entourage, le conjoint, les enfants et les proches. Très souvent, la famille souhaite accompagner leur proche malade, mais il s’agit d’un accompagnement difficile et lourd, tant au niveau émotionnel, affectif que physique. 

 
Lire l'analyse (en PDF) : L’aidant proche est-il aidé ? Focus sur le cas de la maladie d’Alzheimer
 

Les régimes résiduaires de la sécurité sociale, une fin en soi pour les personnes en situation de handicap ?



Analyse - ASPH- 03 - 2019 - regimes residuaires-site-pages intermédiaires.jpgEn Belgique, l’État, les employé-es et les employeuses/eurs cotisent pour financer la sécurité sociale. Pour certaines personnes en situation de handicap, la réalité est plus compliquée. Nombreuses d’entre elles souhaiteraient participer à un système qui repose sur un principe de solidarité (payer en fonction des moyens et recevoir en fonction des besoins). Or, faute de politique inclusive dès le plus jeune âge, certaines personnes en situation de handicap, bien plus souvent aptes à travailler qu’on ne le croit, se retrouvent parfois contraintes de ne pas travailler, confrontées à un marché de l’emploi peu propice. Ces nombreux freins les conduiront souvent dans des caisses d’allocations résiduaires, faute de mieux. Cette ségrégation des personnes en situation de handicap et de leurs parcours ne leur permet pas de trouver pleinement leur place dans la société. Elle ne favorise pas non plus l’émancipation, l’autonomie et la pleine participation de tous au sein de la société.