Analyses et Etudes

Notre association analyse, décortique, donne son point de vue sur des textes de loi, des projets, des faits d'actualités, des évolutions de société.....

Les thématiques sont diverses. Vous trouverez,ci-après, une liste permettant de mieux orienter votre recherche par rapport à une thématique :  


ANALYSES LES PLUS RECENTES


La loi anti-discrimination, un réel outil de défense pour les personnes en situation de handicap ? 

 


Analyse 13 - 2019 - loi anti discrimination reel outil-page-accueil-analyse.pngIl existe encore de nombreuses discriminations en ce qui concerne le logement. 

Elles sont dénoncées par Unia (anciennement Centre interfédéral pour l’Égalité des Chances) et sanctionnées par la loi anti-discrimination . 

En tant qu’association de défense des personnes en situation de handicap, maladie grave et invalidante, nous condamnons avec force ce genre de pratique.

Lire l’analyse (en PDF) : La loi anti-discrimination, un réel outil de défense pour les personnes en situation de handicap ? 


Comment composer avec un double stigmates ?


LGBTQ-and-Disabled-analyse - double stigmate-page-accueil analyse.pngUn stigmate est « un concept sociologique faisant référence à tout attribut social dévalorisant, qu’il soit corporel ou non » .

L’un des premiers sociologues à s’intéresser au concept de stigmatisation fut E. Goffman . Ce dernier propose une approche raccrochant la notion de stigmate aux caractéristiques propres à l’individu. Selon lui, le stigmate équivaut alors à « la situation de l’individu que quelque chose disqualifie et empêche d’être pleinement accepté par la société ».

Pourtant, comme le rappelle C. Rostaing : « Le stigmate n’est pas un attribut en soi : il se définit dans le regard d’autrui. Il renvoie à l’écart à la norme : toute personne qui ne correspond pas à ce qu’on attend d’une personne considérée comme « normale » est susceptible d’être stigmatisée. Le stigmate s’analyse donc en termes relationnels ». Au travers de cette nouvelle vision, la stigmatisation constituerait donc moins une conception individuelle qu’une construction sociale dépendante de ses particularités telles que la culture, la localisation géographique, l’époque … 

Lire la suite de l'analyse (en¨PDF) : Comment composer avec un double stigmates ?​

 


Peut-on transposer le concept de résilience au champ du handicap ?


analyse ASPH 04 - 2019 - résilience-site-page intermédiaires.jpg
Lorsque l’on entend parler du concept de résilience, on ne peut s’empêcher d’associer ce terme à Boris Cyrulnik, célèbre neuropsychiatre qui « explore l’idée de notre capacité à reprendre le cours de notre développement, de notre vie, après un événement traumatique ». 


À travers cette analyse, nous souhaitons identifier s’il est possible d’intégrer le concept de résilience au champ du handicap. En effet, « comment retrouver de l'énergie quand on est confronté à quelque chose d'aussi difficile que le handicap ; comment rebondir et comment rebondir avec les autres » ? De plus, comment rebondir dans cette société qui n’est toujours pas totalement inclusive et dans laquelle la personne en situation de handicap peut encore trop souvent se sentir isolée ?

 
 
 

Le consentement : Peut-on encore parler de choix libre ?


 

Consentir. Autoriser. Permettre. Donner son accord. Choisir. Décider. Voici autant de verbes d’action qui définissent le consentement sans pour autant en assurer l’application, dans les faits.

Consentir, c’est poser un choix libre et éclairé. « Par « libre », il faut entendre, dans la tradition de la liberté négative, un accord souscrit en l’absence de contrainte physique (violence, coercition…) ou psychologique (manipulation, séduction, supercherie…). « Éclairé » renvoie ici à un acte réfléchi et intentionnel …  »

 Lire l'analyse (en PDF) : Le consentement : Peut-on encore parler de choix libre ?
 
 
 

Aujourd’hui, c’est quoi « être volontaire » ?



Analyse - ASPH - 02 - 2019 -Volontariat02-site-page intermédiaires.jpg
L’époque dans laquelle nous vivons fait face à une transition dans laquelle le néolibéralisme tend à perdre de sa puissance. En effet, en réaction aux politiques néolibérales, les manifestations communes prennent de plus en plus d’ampleur, comme en témoignent les mouvements des gilets jaunes et les manifestations pour le climat .