Enseignement

A tous les niveaux, l’école est le lieu essentiel de socialisation par excellence. C’est à l’école que les enfants se forment, se lient d’amitiés, se créent des réseaux, s’épanouissent. Que l’enfant soit porteur de handicap n’y change rien…
 
Découvrez les diverses analyses sur le sujet 

2015

On entend souvent dire que de plus en plus d’enfants issus de milieux défavorisés socialement, économiquement ou encore culturellement , sont trop rapidement orientés vers l’enseignement spécialisé. Nous avons donc décidé de nous pencher sur la question suivante : « l’enseignement spécialisé a-t-il été créé pour répondre aux besoins des enfants en situation de handicap ou est-il devenu un moyen d’exclusion ?
 
Parler de vie affective et sexuelle avec les élèves de l’enseignement spécialisé, s’avère compliqué pour des nombreux interlocuteurs. En effet, la sexualité des personnes handicapées reste, encore aujourd’hui, tabou. L’enseignement spécialisé, plus encore que l’enseignement ordinaire, tarde à mettre en place des activités et/ou des animations liées à l’EVRAS.
 
Le droit à l’éducation des personnes handicapées a été reconnu par l’art. 24 de la Convention des Nations Unies relative aux droits des personnes handicapées. Nous souhaitons analyser la situation de l’enseignement inclusif en Belgique, en confrontant les situations respectifs en Flandre et en Fédération Wallonie-Bruxelles.
 
 
 

2014

En Fédération Wallonie-Bruxelles, il existe six universités. Chacune d’entre-elles mettent certaines choses en place pour aider les étudiants en situation de handicap. L’analyse offre un panorama de ce qui existe afin de permettre aux étudiants handicapés d’entreprendre, de reprendre ou de continuer des études universitaires.
L’ASPH, souhaite que l’inclusion extrascolaire devienne une trajectoire qui contribuera à l’essor d’une société ouverte à la différence où les personnes en situation de handicap [spécifiquement les enfants] sont réellement prises en considération dans toutes leurs spécificités. Et espère vivement que les prérequis mentionnés dans l’Accord gouvernemental prendront place de manière pérenne dans toute la Fédération Wallonie-Bruxelles, et ne seront pas que des slogans. 
Place aux enfants à besoins spécifiques : l'inclusion des enfants handicapées (PDF)  

2013

Un certain nombre de questions sont à considérer pour assurer une certaine équité concernant la vie relationnelle affective et sexuelle dans l’enseignement. Comment cibler l’enseignement spécialisé ? Pour les jeunes handicapés en intégration scolaire, doit-on adapter les outils d’EVRAS ?  
 
Depuis l’instauration de la loi antidiscrimination, les personnes handicapées peuvent introduire une plainte faute d’accessibilité suffisante aux bâtiments existants. Pour pallier à cette mesure, des aménagements raisonnables sont envisagés pour répondre individuellement à cette accessibilité. Cette analyse retrace quelques exemples de solution ainsi que la limite de ces derniers. 
Aménagement raisonnable dans l’enseignement : solutions et perspectives d’avenir (PDF)

2012

En tant que parents, on souhaiterait que le parcours scolaire de nos enfants soit le plus aisé possible.  Lorsque ce n’est pas le cas, lorsque l’on est confronté à des problématiques particulières, on cherche de l’aide, du soutien, que ce soit dans le milieu scolaire ou en dehors.  On peut alors être confronté à de nombreuses méthodes, plus ou moins efficaces, plus ou moins farfelues.  L’ASPH se penchera ici sur l’audio-psycho-phonologie ou « Méthode Tomatis ». Mais qu’est-ce que l’audio-psycho-phonologie ?    Sur quels principes est-ce basé ?  Dans quelle situation est-ce efficace ?   
L'audio-psycho-phonologie et les troubles de l'apprentissage (PDF)
La dyscalculie est un trouble de l’apprentissage du calcul. Elle est classée dans les troubles d’apprentissage scolaire comme la dyslexie, la dysorthographie… il ne s’agit pas d’une simple difficulté en mathématiques, mais d’un trouble sévère et durable. La dyscalculie reste encore méconnue et le diagnostic arrive malheureusement tard, quand l’enfant est en situation d’échec. Pire, il arrive que la dyscalculie ne soit jamais diagnostiquée et perdure à l’âge adulte. Des recherches menées en neuroscience ont montré quels types d’aides étaient les plus susceptibles de permettre aux enfants et adultes de retenir les concepts mathématiques les plus simples.  
Le Makaton est un programme d’aide à la communication et au langage qui s’adresse aux personnes ayant des troubles sévères du langage et de la communication. Le Makaton utilise la parole, le geste, l’expression faciale, le contact oculaire et le langage corporel. L’expérience et la recherche indiquent que l’utilisation d’une communication multimodale favorise et stimule le développement de la parole.  
Le programme Makaton (PDF)
La méthode de communication Sésame  est de plus en plus utilisée dans les services d’aide précoce, confrontés aux difficultés de communication. Les professionnels ont développé cette technique gestuelle pour aider les enfants  porteurs d’un handicap mental qui n’ont pas accès à l’expression verbale.  
La méthode Sésame (PDF)
 

Années antérieures