2018 : Enseignement inclusif : la formation des enseignants

À quoi ressemblerait notre environnement si les élèves en situation de handicap accédaient aux écoles dites « ordinaires » de manière systématique ? À l’heure actuelle, en Fédération Wallonie-Bruxelles, le système éducatif repose sur plusieurs types d’enseignement. Parmi eux, on trouve la distinction nette entre l’enseignement « ordinaire » et l’enseignement « spécialisé ».

Mais cette distinction est-elle la meilleure des solutions afin de contribuer à l’inclusion des enfants en situation de handicap dans notre société ? Comment d’autres pays européens traitent-ils la question ? Par exemple, l’Italie, la Suède ou encore la Norvège pratiquent un enseignement presque totalement inclusif, à l’opposé du système belge. À partir de ce constat, l’objectif de cette analyse est de mettre en perspective le fonctionnement du système belge à la lumière d’un autre système d’enseignement.

À cette fin, nous avons choisi le système « à voie unique » pratiqué par l’Italie, pays pionnier dans l’école inclusive depuis plus de quarante ans. Ensuite, étant donné que la question de l’enseignement inclusif aborde de nombreuses dimensions que nous ne pouvons traiter dans le cadre de cette analyse, nous avons choisi l’axe de la formation des enseignants. Cette dimension est en effet l’un des facteurs primordiaux dans la voie d’un enseignement davantage inclusif.

Lire la suite de l'analyse (en PDF)