Accessibilité

L'accessibilité est une pièce essentielle du puzzle que représente l'inclusion de la personne handicapée. Sans elle, pas de déplacements, pas de loisirs, ... pas d'intégration.

Mais nous voulons également donner une dimension supplémentaire à ce terme. Nous ne voulons pas nous cantonner dans l'accessibilité d'un lieu mais l'élargir à l'accessibilité, l'accès à un thème, une matière.

C'est pourquoi, l'ASPH est attentive aux multiples efforts fournis pour la développer et aux outils mis en place pour y remédier.

Les analyses portent autant sur des projets en cours, des analyses de situations...

Nous en souhaitons bonne lecture.

 

 

2014

Etre autonome dans son lieu de vie lorsqu’on est une personne handicapée, ou âgée n’est plus chose rare, grâce aux différentes technologies de pointe, et à différents systèmes de prise en charge.

Si pour le grand public, plusieurs de ces innovations représentent des gadgets qu’il faut acquérir pour ‘rester dans le coup’,  pour des personnes en perte d’autonomie, elles volent au secours de la solitude et permettent de plus en plus d’accéder à un meilleur confort en ce qui concerne la communication, autant pour les personnes à mobilité réduite, que les personnes avec certains types de handicaps  (personnes sourdes, malentendants, aveugles…).  On retrouvera dans cette catégorie par exemple, les smartphones, tablettes tactiles, systèmes d’alarmes pour personnes sourdes, différents systèmes de visioconférences… 
Le handicap touche les êtres humains du monde entier. Il est intéressant de savoir comment chaque pays,en tenant compte de sa réalité sociale, culturelle et économique, va mettre en place un accès à l'emploi ou à l'enseignement.
Les personnes à la fois sourdes et aveugles rencontrent de nombreuses difficultés de communication. Néanmoins, un certain nombre de méthodes et moyens de communication existe et peuvent permettre d'améliorer le quotidien de ces enfants et adultes sourdaveugles. 
En octobre 2013, le CAWAB, la SRWT et les TEC signaient une convention afin d’expertiser les lignes de bus en vue d’améliorer l’accessibilité des TEC. Encadrés par des professionnels de l’accessibilité, quelques utilisateurs, membre de l’ASPH se sont prêtés à l’exercice. L’analyse relate l’état des lieux de la situation et les efforts encore à fournir. 
Dans cette analyse, l’ASPH, soucieuse d’être un acteur incontournable dans la défense des droits des personnes handicapées, veut démontrer que l’accessibilité est une de ces priorités et devrait être une préoccupation majeure de notre société. La deuxième partie de l’analyse est consacrée à faire le point sur les modèles prônés par différents pays dont le modèle belge, ainsi que le projet «2025 accessible».
2025 accessible (PDF)
 

2013

Une réalité touche les personnes sourdes en Fédération Wallonie-Bruxelles, le manque criant d’interprètes LSFB-Français. Ainsi, trouver un interprète LSFB-Français n’est pas une mince affaire pour une personne sourde habitant en Wallonie ou à Bruxelles.  
Le statut d’interprète en Langue des Signes de Belgique Francophone au sein de la Fédération Wallonie-Bruxelles (PDF)
En Europe comme dans le monde, de nombreux vestiges ont été édifiés depuis des années , voir des siècles sans imaginés l’accessibilité des PMR. Aujourd’hui, il n’est plus concevable qu ‘une PMR soit exclue de ce patrimoine faute d’accessibilité suffisante. Suivant les pays, des aménagements raisonnables sont envisagées pour permettre l’accès à tous.  La Belgique fait –elle aussi, ses efforts ?
Faute d’accessibilité suffisante aux transports en commun en région wallonne, le CAWAB et l’ASPH ont introduit une plainte commune auprès de la SRWT et les TEC en 2012. Après plusieurs mois de négociation avec la justice, nous avons pu signer une convention qui permettra dans les 3 ans d’améliorer fortement cette accessibilité.
 
 

2012

Comme acteur social et politique, et syndicat représentant les personnes handicapées, l’ASPH s’inscrit dans une démarche collective afin d’améliorer l’accessibilité des bus wallons. Comment rendre accessible les TEC à long terme ?
Bon nombre de personnes handicapées n’ont pas d’autres choix que d’utiliser les mini-bus de la stib. Suite à des restrictions budgétaires et matériels devenus obsolètes, les mini-bus seront-ils remplacés un jour par des taxis adaptés en région bruxelloise. 
Le minibus de la Stib (PDF)
Des milliers d’enfant qui fréquentent l’enseignement spécialisé utilisent le ramassage scolaire. Encadré par des convoyeur(e)s, le transport peut durer de nombreuses heures. Découvrez ce métier et les limites de chaque partie (parents, enfants, convoyeurs, administration, écoles…)  
Des convoyeurs de transport scolaire au service de l'éducation (PDF)
Selon l’OMS  dans le cadre de la Décennie d’action pour la sécurité routière, rappeler son bon usage, « c’est une occasion unique d’éviter des décès sur les routes du monde entier  ».  Adhérant à ce principe, l’ASPH tient à rappeler le cadre légal en ce qui concerne la sécurité routière, qui, loin d’être superfétatoire, est d’autant plus important que, de nombreux accidents ont pour conséquence le handicap temporaire ou à vie.
La sécurité routière (PDF)