2018 : Logement social et ascenseur

Des composantes indissociables ?



Dernièrement, trop souvent, dans l’actualité, nous entendons des locataires de logements sociaux âgés ou en situation de handicap qui font face au dysfonctionnement de l’ascenseur de leur immeuble. Certains se voient contraints de rester coincés des jours, des semaines, parfois même des mois dans leurs logements, les amenant quelques fois à compromettre leur sécurité !
Les pannes d’ascenseurs ne prenant pas de vacances, l’actualité du printemps-été a été ponctuée de témoignages de victimes de ces pannes. Le problème dépasse nos frontières : en Angleterre, un homme à mobilité réduite ne disposant pas d’ascenseur pour accéder à son appartement situé à l’étage a recouru à un système de hissage le long de sa façade à l’aide d’une poulie.


Dans notre précédente analyse portant sur le logement social, nous avions établi que pour une partie du public sujet au handicap, le logement social, en raison de son loyer adapté aux revenus des ménages, est parfois la seule issue leur permettant d’accéder à un logement décent, mais au prix d’une longue attente. Le combat ne semble donc pas gagné une fois le logement attribué , d’autres revendications sont de ce fait à porter, et d’autres questions sont à se poser et à exposer.


La présente analyse fera écho à quelques situations – malheureusement parmi tant d’autres– auxquelles notre public a été confronté en tant que locataires de logements sociaux. Nous reviendrons donc sur la fonction qu’est sensée occuper le logement dans la vie de tout individu et en quoi toute perturbation de son fonctionnement peut en entraver son objectif. Nous en viendrons à un focus sur certains faits écoulés durant l’année 2018 et sur les questions qui se soulèvent face à un problème d’accès au logement.

Lire la suite de l'analyse (en PDF° : Logement social et ascenseur : des composantes indissociables ?