L’Enseignement ordinaire

L’article 24 de la Convention ONU adoptée le 13 décembre 2006, relative aux droits des personnes handicapées énonce que les Etats signataires veillent à ce « que les personnes handicapées ne soient pas exclues, sur le fondement de leur handicap, du système d’enseignement général et à ce que les enfants handicapés ne soient pas exclus, sur le fondement de leur handicap, de l’enseignement primaire gratuit et obligatoire ou de l’enseignement secondaire; qu’il soit procédé à des aménagements raisonnables en fonction des besoins de chacun; que les mesures d’accompagnement individualisé efficaces soient prises dans des environnements qui optimisent le progrès scolaire et la socialisation, conformément à l’objectif de pleine intégration ».

Aujourd’hui, tous les enfants sont soumis à l’obligation scolaire que ce soit dans l’enseignement ordinaire ou dans l’enseignement spécialisé. Néanmoins une dérogation, généralement limitée existe. Elle dispense l’inscription dans une école.  

Enseignement ordinaire et handicap 

Actuellement l’enfant handicapé peut fréquenter l’enseignement ordinaire, l’enseignement spécialisé et être intégré sous diverses formes en enseignement de plein exercice ou en enseignement en alternance. Il peut également suivre des cours à domicile. 

On compte en Communauté Française 800.000 élèves. Sur ces 800.000 élèves, 32.000 fréquentent l’enseignement spécialisé, 16.000 sont dans l’enseignement fondamental et l’autre moitié restante se trouve dans l’enseignement secondaire dont 8.000 fréquentent l’enseignement secondaire de type 1. Dans l’enseignement fondamental, c'est-à-dire au niveau maternel et primaire, on retrouve 8.000 élèves dans l’enseignement spécialisé de type 8. 

En Communauté Française et sur les 32.000 élèves handicapés, environ 1.390 seraient dans un système d’intégration 1.200 enfants seraient intégrés dans l’enseignement ordinaire sans bénéficier d’aucune aide spécifique et 450 enfants seraient intégrés dans l’enseignement ordinaire par l’enseignement spécialisé. 

Intégration 

Un des objectifs de l’Association Socialiste de la Personne Handicapée est d’informer les personnes handicapées sur leurs droits mais également sur les différents moyens qui sont mis en œuvre pour leur permettre de s’intégrer au mieux dans la société.  

L’enseignement est un premier pas pour permettre l’intégration des enfants à besoins spécifiques dans notre société. Selon l’Unesco, « l’intégration est un processus sans fin dans lequel les enfants et les adultes handicapés ou malades ont la possibilité de participer pleinement à toutes les activités de la communauté mises à la disposition de ceux qui n’ont pas de handicap». 

 

Informations : ASPH : Tél. 02/515 17 29 - E-mail : celine.limbourg@m

 

Nous avons également publié une brochure sur le sujet.. Si vous souhait en en savoir plus, surfez sur la page brochure enseignement.