L’enseignement intégré

Actuellement, l’enfant en situation de handicap peut fréquenter l’enseignement ordinaire, l’enseignement spécialisé et être intégré sous diverses formes en enseignement de plein exercice ou en enseignement en alternance.  Il peut également suivre des cours à domicile. 

L’enseignement ordinaire

Pour l’intégration scolaire dans l’enseignement ordinaire, il existe différents types d’intégration : 

L’intégration permanente totale

L’enfant fréquente l’enseignement ordinaire pour y suivre tous les cours mais il bénéficie également d’un accompagnement assuré par l’enseignement spécialisé. L’inscription de l’enfant se fait dans l’enseignement spécialisé.  

L’intégration permanente partielle

L’enfant reste  inscrit dans l’enseignement spécialisé mais il suit certains cours dans l’enseignement ordinaire pendant toute l’année scolaire. Il peut également bénéficier d’un accompagnement assuré par l’enseignement spécialisé.  

L’intégration temporaire totale

L’enfant est inscrit dans l’enseignement spécialisé mais il fréquente tous les cours de l’enseignement  ordinaire durant une partie de l’année scolaire (prolongations possibles).  

L’intégration temporaire partielle

L’élève inscrit dans l’enseignement spécialisé fréquente une partie des cours dans l’enseignement ordinaire et cela durant une période de l’année scolaire.

Pour que ces quatre types d’intégration  soient bénéfiques pour les enfants à besoins spécifiques, il est important d’être vigilant à ce qu’il existe une réelle collaboration entre les enseignants de l’enseignement ordinaire et les enseignants qui dispensent l’enseignement spécialisé.

Le projet d’intégration dans l’enseignement ordinaire est un projet qui doit être propre à chaque enfant et  adapté à ses besoins et ses attentes.
 

Contact

ASPH : Tél. 02/515 17 29 - E-mail celine.limbourg@mutsoc.be

 Nous avons également publié une brochure sur le sujet. (aller sur la page de la brochure).