Enseignement

Tous les enfants sont soumis à l’obligation scolaire, que ce soit dans l’enseignement ordinaire ou dans l’enseignement spécialisé.
 
Au 15 janvier 2016, on estimait à 4,17 %, le nombre d’élèves scolarisés dans l’enseignement spécialisé. À savoir, 1 372 élèves dans l’enseignement maternel,  17 553 dans le primaire et 16 949 dans le secondaire.
 
Actuellement, l’enfant en situation de handicap peut :
  • fréquenter l’enseignement ordinaire (selon différentes modalités),
  • fréquenter l’enseignement spécialisé,
  • suivre des cours à domicile.
Avant d’effectuer un choix, il est important — tout comme pour le milieu d’accueil — de se poser les bonnes questions, en fonctions des aptitudes, des besoins et des attentes de l’enfant.
 
 
 

 
 

En facile à lire et à comprendre

 

Tous les enfants vont à l’école.

Les enfants en situation de handicap vont à l’école aussi.

Les enfants en situation de handicap peuvent suivre les cours dans une école ordinaire ou dans une école spécialisée.

Il existe différents types d’intégration dans l’enseignement ordinaire :

• Les enfants peuvent aller toute l’année en enseignement ordinaire.

• Les enfants peuvent aller une partie de l’année en enseignement ordinaire et une autre partie de l’année en enseignement spécialisé

• Les enfants en situation de handicap peuvent suivre certains cours dans l’enseignement ordinaire et d’autres cours dans l’enseignement spécialisé.

Il y a toujours un accompagnement des enfants en situation de handicap.

Les enfants doivent suivre des cours adaptés à leur handicap.

Si ce n’est pas possible de suivre des cours dans l’enseignement ordinaire, ils peuvent aller dans l’enseignement spécialisé.

L’enseignement spécialisé est adapté aux enfants en situation de handicap.

Il existe 8 types d’enseignement spécialisé.

Aujourd’hui, le gouvernement réfléchit à l’organisation de l’école.

Le gouvernement appelle cela : le Pacte d’excellence.

Ce pacte propose plus d’inclusion.