Le travail en entreprise de travail adapté

La personne handicapée peut, temporairement ou définitivement, ne plus pouvoir travailler dans des conditions « ordinaires » de travail. 
 
Pour continuer à être actif et bénéficier d’un revenu, il existe des entreprises de travail adapté (ETA – anciennement appelées  « ateliers protégés ».
 
Dans ce type de structure, les travailleurs handicapés bénéficient d'un encadrement particulier chargé d’aider, de conseiller et d’apporter un suivi que ce soient au travers de moniteurs, d’assistants sociaux, d’ergothérapeutes ou d’infirmiers sociaux.

L’objectif d’une ETA est d’assurer des postes de travail adaptés avec une mise en valeur des compétences et une formation continue.
 
Une ETA est agréée et/ou financée par les fonds régionaux comme l’AVIQ pour la Région wallonne et Phare (Personnes Handicapées Autonomie Recherchée) pour la Région de  Bruxelles-Capitale.
 
En Région wallonne, 53 ETA occupent plus de 8.000 travailleurs avec handicap. A Bruxelles, on compte plus de 1450 travailleurs pour 12 ETA.
 
Les activités principales sont le travail des métaux, du bois, l’horticulture, le conditionnement, l’assemblage…