Accessibilité

3 % de la population est en situation de handicap, qu’il soit visible ou non.

30 % sont en situation de mobilité réduite permanente ou temporaire.

Face à de tels chiffres, il est primordial de penser l’espace public de manière à ne pas priver ces personnes d’un accès aux lieux publics, aux lieux touristiques, aux bâtiments communaux et plus généralement à une circulation fluide au sein de leur commune. 

De plus, de nombreux aménagements mis en place initialement pour les PMR (Personnes à Mobilité Réduite) profitent plus largement à tout un chacun.

Contrairement aux idées reçues, l’accessibilité n’est pas exclusivement réservée à l’architecture et relative au handicap physique. Elle concerne également les adaptations à réaliser qui concernent la déficience visuelle, auditive, intellectuelle ou encore cognitive.

Et chacun d'entre-nous  peut en bénéficier. Qu'il s'agisse du sous-titrage des vidéos pour les personnes sourdes, d'un fléchage impeccable pour les personnes ayant un trouble cognitif...  et c'est l'ensemble de la société qui l'utilise.